Allen F. Wolfe – K/143 – 36th Division – POW / MIA

Allen F. Wolfe K/143 – 36th Division

POW-MIA Battle of Montelimar August 30th, 1944

La famille d’Allen Wolfe était originaire d’Allemagne et a immigré aux USA en 1727.
Un de ses ancetres a pris part à la guerre d’indépendance américaine et son grand-père s’est battu pour le sud durant la guerre de Sécession.

En 1943, Allen avait 17 ans et était bien décidé à s’engager dans l’armée.
Son père, qui avait fait la première guerre mondiale ne voulait pas que son fils s’engage.
Une de ses soeurs se souvient qu’il suppliait son père pour qu’il lui signe son incorporation.

Allen entre dans l’armée à l’age de 17 ans et part en guerre avec la 36th Division.

Il débarque à Salerne le 9 septembre 1943 et participe a tous les combats de la Division à travers l’Italie, le fiasco du Rapido compris.

Il a été blessé en Italie.

Il avait 18 ans pendant la campagne d’Italie et a fêté ses 19 ans juste avant la prise de Rome.

Son meilleur ami s’appelait Hec Kilray – ils ne se quittaient jamais.

Allen a envoyé environ 30 lettres d’Italie à sa famille.

Allen Wolfe et Hec Kilray en Italie.
Ils étaient les meilleurs amis du monde et ont vécu tous les combats de la campagne d’Italie ensemble.

Il débarque en Provence le 15 aout 1944 et est reporté MIA durant la bataille de Montelimar.

Hec Kilrea et Allen Wolfe étaient ensemble le jour de sa disparition jusqu’ à ce que les évènements les séparent.

Sa compagnie tenait un barrage routier défensif dans la région de Loriol.
A l’aube du 30 aout 1944, les Allemands attaquent et prennent certaines positions du barrage routier.
Après des échanges de tirs, le PVT Wolfe est porté disparu.

[b]Son corps mutilé, ainsi que celui d’un de ses camarades sera retrouvé beaucoup plus loin le long de la route le lendemain par des civils Français – entre Loriol et Le Pouzin.[/b]
Le 1er septembre 1944 ils sont enterrés sur place avec les honneurs militaires par un pasteur local, des civils et des FFI en armes.

Les deux soldats ont été identifiés grace à leurs plaques d’identité:

[b]Earl W. Grogan
ASN ******** – T43

Allen F.Wolfe
ASN ******** – T43 [/b]

Environ deux semaines après leurs funérailles, l’armée US se rend sur place et déplace les corps dans un cimetière provisoire US.

Le rapport de la section d’identification des corps mentionne que le corps d’Allen Wolfe avait subi des dommages violents et était complètement désarticulé. Le rapport mentionne qu’une identification dentaire n’a pas pu être faite car les dents avaient été arrachées. Comme coup de grace Allen Wolfe aurait recu une balle en plein visage.

Une lettre datant de 1946 écrite par le pasteur local affirme que des temoins ont assisté à la mise à mort des deux GI’s par les Allemands.
Allen Wolfe ayant donc été capturé par les Allemands lors de la contre-attaque, il est difficile d’expliquer pourquoi il a été
traité aussi sauvagement.

Allen Wolfe est finalement reporté KIA en décembre 1944.

Un de ces camarades a écrit que son nom figurait sur une liste allemande de POW’s américains.

Après la guerre Hec Kilray est venu rendre visite aux parents de Allen.

Parmi les documents existants il y a:

– Telegram le reportant MIA
– Telegram le reportant KIA
– 1 photo des deux corps le long de la route
– 1 photo des funérailles organisées par les civils locaux
– Attestation des différents transfers de son corps.
– Lettre de l’armée à sa fiancée lui expliquant les conditions approximatives de son décès.
– Lettre du pasteur local à l’ambassade US de Paris expliquand les circonstances du décès et des funérailles.

Voici une photo de POW’s de la 36th Division durant la bataille de Montelimar.
D’après la famille, le soldat de gauche pourrait être Allen Wolfe.

Laisser un commentaire

Assemblé dans la station orbitale WordPress