Capt. Maurice L. Footsie Britt – 3rd Div- Medal of Honor – Part 1

Captain Maurice Lee « Footsie » Britt
Co. L – 30th Inf. Regiment
3rd Infantry Division

Medal of Honor
Distinguished Service Cross
Silver Star
Bronze Star
3 Purple Hearts

Detroit, USA – dimanche 16 novembre 1941.
Les titres des journaux annoncent « Un envoyé Japonais arrive – il y a de l’espoir » – « La France sera bientot totalement envahie par les forces de l’Axe ». En Europe, les Allemands sont aux portes de Moscou… L’Afrikakorps a repoussé les Anglais jusqu’au Caire…
Les Japonais vont bientot attaquer Pearl Harbour…

Mais en ce dimanche après-midi gris à Detroit, toute l’attention n’est pas rivée sur les journaux, mais sur le Football.

Plus de 16’000 fans sont regroupés au stade de la ville pour assister au match qui oppose les Detroit Lions aux Philadelphia Eagles.
C’est un match très important car Detroit fait son come-back dans le championnat.
Les deux stars du jour des Lions sont Byron « Whizzer » White, le Running Back et Maurice Britt, le très prometteur Rookie All-American End qui arrive de l’Université d’Arkansas. Tous deux sont d’excellents athlètes.

Les Lions vont finir la saison le 30 novembre avec un score décevant.

Une semaine après c’est la guerre…

L’équipe des Lions est dissoute et ses jeunes athlètes vont devoir affronter des responsabilités d’un tout autre genre…

Maurice Lee « Footsie » Britt, Jr. est né le 29 juin 1919 à Carlisle, Arkansas. On le surnomme affectueusement « Footsie » en raison de ses grands pieds. Avant de rejoindre Detroit en tant que Footballer Professionnel, il avait obtenu un Bachelor of Arts de l’Université d’Arkansas en 1941 et suivi une formation miliitaire du ROTC Program pour devenir officier.

Dès 1942, Britt rejoint immédiatement l’US Army en tant que 2nd Lt. et est affecté à la L Company du 30th Infantry Regiment de la 3rd Infantry Division.

Après un entrainement intensif à Fort Lewis et à Camp Pickett, Britt débarque à Fedala au Maroc le 8 novembre 1942 en tant que Platoon Leader. Son 30th Regiment sécurise rapidement le flanc gauche de la Division et prend le Fort Blondin, une position Française qui avait ouvert le feu sur la tête de Pont américaine. Casablanca est sécurisée le 11 novembre et le regiment se met en route pour la Tunisie pour aller poursuivre Rommel.
Pendant ce temps, le bataillon de Britt reste au Maroc pour servir de garde d’honneur pour Roosevelt et Churchill durant la conférence de Casablanca.

Durant cet « Interlude Nord Africain« , la 3rd Division, alors commandée par le Major General Lucian Truscott reçoit de nouvelles consignes pour un entrainement endurci en vue d’une nouvelle opération amphibie. Cette nouvelle doctrine imposée par Truscott sera surnommée « The Truscott Trot ». La cadence de marche de la 3rd Division sous la Truscott Trot passe de 2,5 miles à l’heure à 4 miles à l’heure. Au sein des Rifle Companies, les hommes qui ne sont pas à la hauteur des nouvelles exigeances physiques sont remplacés.

Britt débarque en Sicile le 10 juillet 1943 sur Blue Beach; entre Licata et Gela.

Leur objectif est de rejoindre Palerme au plus vite. Après quelques accrochages sur les objectifs initiaux, le régiment se met en marche à toute vitesse.
Ils doivent absolument atteindre le point de ralliement pour participer à l’assaut sur San Stefano. Pour arriver à temps, le 30th Regiment parcourt à pied une distance record de 54 miles en 33 heures, à travers des sentiers de montagne, sans ravitaillement…

Recit par Dogface44

Laisser un commentaire

Assemblé dans la station orbitale WordPress