Guerre Indochine – 17 Juillet 1953 Opération « Hirondelle » Partie 1

En juillet de l’année 1953 l’Opération « Hirondelle est lancée. C’est l’une des opération aéroportée la plus brillamment exécutée et préparée de toute la guerre d’Indochine.

De type commando cette opérations aéroportées exécutée à l’aide parachutistes du général Gilles qui avaient un créneau de 48 heures pour s’emparer d’une des plus grande ville du nord est de l’Indochine : Lang Son.
D’après les renseignements du 2e bureau, la division qui gardait les dépôts viet de KY LUA a fait mouvement le matin du 16 et la relève n’arrivera pas avant deux jours
Au delà de ce délai, la relève viet minh sera sur les parachutistes et les décimera. Si jamais la situation devait mal tourner, le 1er RCP de Bréchignac est en alerte , à environ une demi heure de dakota dans le cadre du plan de sauvetage « moineau ».

Lang Son est au mains des viet minh depuis 3 ans , après le désastre de la RC4 date où elle a été abandonnée par les français avec les dépôts de matériel intacts quasiment sans combattre.

L’objectif est donc la réserve d’armement et de matériel constituée par le viet minh dans les grottes calcaires de KY LUA au nord de la ville.

Photo de l’objectif:
La principale grotte visible à gauche est celle de tham-than elle comporte plus de 1000 FM et 2 tonnes d’armement.



Déroulement des opérations:


Le 17 juillet, deux bataillons de parachutistes sautent sur la ville.
Le 6ème Bataillon de parachutistes coloniaux de Bigeard et le 8ème bataillon de parachutistes de choc de Tourret.

Photo des DZ pendant le regroupement.
C’est la première fois durant la guerre d’Indochine que les parachutes pourront être abandonnés sur place, les stock le permettant (Sur les précédents saut une partie de la troupe était affectée au rassemblement et à la protection des parachutes après le saut).





L’opération se déroule et environ deux heures après le parachutage le 6ème BPC de Bigeard s’empare d’un premier entrepôt de d’armes. dans les environ de la demi journée c’est le 8ème choc s’empare de Lang Son puis d’un deuxième entrepôt.



Lors de la capture des différents objectifs les responsables demandent immédiatement une section du génie parachutiste qui saute tout près des entrepôts et qui a pour objectif de détruire les réserves viets.
A 16h les résultats des opérations tombent:

1000 fusils et mitrailleuses de tout types (surtout des mitrailleuses skoda) a l’état neuf , en caisse.
15000 litres d’essences
6 camions chinois « MOLOTOVA »
Plusieurs tonnes de vivres , d’armes individuelles, de médicament et d’uniformes.
en tout environ 5000 tonnes de matériel ennemi.





Les équipes de génies se chargent de la destruction de l’enssemble


Par Guillaume MORELLI

Laisser un commentaire

Assemblé dans la station orbitale WordPress