Commando Kieffer – Des francais dans le Jour J – 6 juin 1944

POrtrait Philippe Kieffer

Philippe Kiffer a 40 ans lorsqu’il passe en Angleterre, le 19 juin 1940. Il s’engage dans les Forces navales françaises libres le jour de leur création, le 1er juillet de la même année. Impressionné par les méthodes des commandos britannique il cherche alors à constituer un groupe analogue composé de Francais. Malgré les réticences anglaises, il obtient gain de cause et les premiers entrainnements commencent au printemps.
En 1942, les hommes de Kieffer participeront à un raid sur Dieppe. Deux ans plus tard, à la veille du débarquement le 1er BFM Commando est rattaché à l’un des plus prestigieux commando Anglais, le N 4.Le commando Kieffer vient de gagner sa participation au Jour J.

Les civils qui croiseront leur route en Normandie n’en reviendront pas. Aujourd’hui il reste une 30 de vétérans du commando Kieffer.

More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Susan Travers – Infirmière birtanique dans les Forces Française Libre avec la 13ème DBLE


Susan Travers est une Anglaise engagée volontaire dans les Forces Française Libre, elle participa à tous les plus grands faits d’armes de la 13 Demi-brigade de la légion étrangère durant la seconde guerre mondiale.

Elle participa aux côtés du général Koenig aux combats de Bir Hakeim, elle débarqua en Italie, puis en Provence lors de l’opération Dragoon et continua jusqu’en Alsace.

Lorsque la guerre débute Susan Travers est ambulancière à Londres, n’ayant pas la possibilité de rejoindre une unité sur le front, et ayant eu des échos de Force Française Libre elle décide de s’engager le 28 aout 1940 dans les rangs FFL.
Elle est directement convoyé vers Dakar. Elle suit la troupe et devient conductrice du général Koenig.

Elle est présente aux côtés des légionnaires dès les premiers combats de juin 1942 contre l’Afrika Korps et les Italiens de Benito Mussolini. Elle prouve son courage à mainte reprise en sortant indemne son véhicule et son passager le Général Koenig d’un champ de mine. Elle continuera son périple jusqu’en janvier 1945 en France, avec la libération de l’Alsace.

A la fin de la guerre elle repart en Afrique puis en Indochine, en juin 1947 elle met un therme à sa carrière militaire.

Elle disparait le 18 decembre 2003, avec comme témoignage un livre  » Tant que dure le jour « , le récit de son parcours exemplaire.

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Assemblé dans la station orbitale WordPress