Churchille et l’independance de L’irlande

Sujet peut évoqué, peut commenté, peut raconté mais c’est à la veille de la Première Guerre mondiale que une majoritée d’Irlandais aspirent à l’autonomie, voire l’indépendance. C’est pendant cette période mouvementé de l’histoire que ce conflit va dévié vers un douloureux conflit.

Le premier réel mouvement d’indépendance est lancé par Arthur Griffith qui fonde en novembre 1905 le mouvement Sinn Fein (« Nous Seuls en gaélique« ). Le mouvement prône l’indépendance de L’irlande, il sera passé sous silence au vu des évènements sur le continent.

C’est en 1916, avec l’extensionnalité du conflit que certain extrémiste avec l’aide des allemands instaurent un mouvement d’insurrection ( encore très isolé ) pour fonder une « armée » indépendante. ( L’IRA )

More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Reportage de l’extreme : Guerre en Afghanistan war

Se Dimanche 10 janvier 2010 Direct 8 diffusait le reportage  » Ross Kemp en Afghanistan « . Cet acteur a suivit pendant 6 mois une compagnie de soldats Anglais pendant les durs combats en Afghanistan, approchant au plus près des combat avec les hommes, partageant toutes leurs douleurs.

Se reportage vient rappeler que la coalition est bien en guerre la bas, et que chaque jour des soldats y paient le prix fort.




More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Envoyé spéciale – Guerre en Afghanistan – Légion étrangère – Reportage

Depuis 2001 40 pays affrontent sur se territoire immense et minéral un ennemis invisible. Ces talibans qui harcèlent ses milliers d’hommes de la coalition dans une guerre sans ligne de front qui vivent au milieu de la population et qui se dérobe sans cesse.


Parmi ses hommes des soldat Français, souvent engagé dans des missions de 6 mois sur place. Se reportage démontre la guerre en Afghanistan telle qu’elle est.
Les journaliste ont suivit pendant 6 mois ses hommes sur le terrains dans leurs quotidiens, leurs missions


More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Nouvelle Guerre pour les Etats-Unis avec le Yemen

Depuis l’annonce d’attentat déjoué entre le vol Hollande Etats Unis les mesures de sécurités se sont encore renforcées. Les voyageurs en provenance de certains pays classés comme pays à risque subissent des mesures supplémentaires dans les aéroports.
Des tensions sont également observées entre les États-Unis et le Yemen pour cause, ambassades fermées, mesures renforcées dans les aéroports, le Yémen est désormais une cible pour les États-Unis.

Le pays va il devenir L’IRAK ou l’Afghanistan de demain ?


More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Guerre en Afghanistan – Les événements cachés

Depuis 2001 que la coalition est établie en Afghanistan le bilan ne cesse s’alourdir pour l’ensemble des pays présent la bas.

Pour 2009 des événements tragiques marque la fin de celle ci, notamment avec l’enlèvement de deux journalistes réalisant un reportage pour France 3 le mercredi 30 décembre 2009 avec leurs trois accompagnateurs afghans au nord de Kaboul.
On peut également citer la mort de Michelle Lang journaliste Canadienne de 34 ans tué par l’explosion d’une bombe au passage du véhicule dans lequelle elle avait pris place avec 4 militaires canadiens qui ont également trouvé la mort.
Mi décembre trois journalistes britanique travaillant pour le quotidien Guardian ont également été enlevé mais rapidement libéré dans l’est du pays.

More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Sondage CSA – Les Français et la guerre d’Algérie

« Les Français et la Guerre d’Algérie »

Que reste-t-il de la Guerre d’Algérie ? En premier lieu, le sentiment d’une histoire qui demeure à écrire, puisque 66% des Français ont l’impression que tout n’a pas été dit, notamment les plus jeunes (76% des 18-24 ans partagent cet avis). Ensuite, la perception d’une histoire complexe, qui ne peut se résumer à la question de la violence, qu’elle soit symbolisée par la torture pratiquée par des militaires français ou par les attentats du FLN. En effet, pour 37% des Français, la Guerre d’Algérie, c’est avant tout la fin d’une époque et l’entrée de la France dans le monde moderne, notamment pour ceux qui avaient entre 15 et 35 ans lors de ce conflit (49%). C’est aussi l’abandon des Harkis (31%) et l’arrivée des Pieds-Noirs en métropole (29%), surtout pour ceux qui avaient moins de 20 ans en 1962 (respectivement 37% et 36%). A l’inverse, les jeunes générations d’aujourd’hui font de la torture l’élément central de cette période, certainement parce que le débat dans le pays a porté essentiellement sur ce point au cours des dernières années.

Le comportement de la France à l’égard des Harkis est finalement le principal reproche sur lequel une large majorité de Français s’accorde aujourd’hui, puisque 68% le dénonce, alors que l’opinion est beaucoup plus partagée sur l’attitude du pays à l’égard des Pieds-Noirs (42% estiment que la France s’est bien comporté contre 44% qui jugent le contraire) ou du peuple algérien (42% estiment que la France s’est bien comporté contre 43% qui jugent le contraire). Notons cependant que le sort des Harkis semble en partie méconnu des jeunes d’aujourd’hui, qui dénoncent plus intensément le comportement de la France à l’égard des Pieds-Noirs et du peuple algérien que celui à l’égard de ceux-ci.

La France doit-elle se repentir de sa présence en Algérie et de la colonisation de ce pays ? Non, nous disent les Français à 55% (contre 37% qui sont d’un avis contraire). Et ce d’autant moins que pour 43% de la population, la situation de l’Algérie et des Algériens était meilleure pendant la présence française, guerre d’indépendance incluse, que depuis la fin de celle-ci (seuls 36% pensent que la situation est plus positive depuis 1962). Sur cette question, l’enquête réalisée par CSA confirme la profonde fracture qui existe entre les générations nées avant le début du conflit et celles nées après : pour les premières, la France n’a pas à demander pardon pour sa présence en Algérie (plus de 60% de ces générations refusent cette idée), estimant même que la situation était meilleure pendant cette présence (de 51% chez les plus jeunes d’entre eux à 61% pour les plus âgés) ; pour les générations nées après le conflit, la perception est inverse, tant concernant la nécessaire repentance pour les 130 années de colonisation (60% des 18-24 ans et 52% des 25-34 ans y sont favorables) que pour la situation de l’Algérie et des Algériens pendant et après la présence française (53% des 18-24 ans et 51% des 25-34 ans jugent la situation meilleure depuis 1962). Soulignons aussi que la fracture sur l’histoire de la France en Algérie est politique, entre des sympathisants de gauche qui sont sensibles à l’idée de repentance (50% y sont favorables contre 47% opposés) et des sympathisants de droite qui la récuse (26% y sont favorables contre 67% opposés).

Mais au final, il y a un point sur lequel l’opinion française s’accorde : cette histoire douloureuse et complexe, entre la France et l’Algérie, ne facilite pas l’intégration des jeunes Français d’origine algérienne (60%), comme nous le disent d’ailleurs avec encore plus de force les Français d’origine algérienne que nous avons interrogés (85%).

Bruno JEANBART
Directeur adjoint du Département Opinion-Corporate
Institut CSA

QUESTION : Concernant la guerre d’Algérie, avez-vous le sentiment que tout n’a pas été dit ?

  %
– Oui 66
– Non 23
– Ne se prononcent pas 11
TOTAL   100

More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Conférence sur les prisonniers de la Guerre d’Indochine

Guerre d'Indochine

Ce Jeudi 15 octobre 2009 se tenait au Carre D’Art de Nimes une rencontre, débat, témoignages, avec d’anciens prisonniers de la guerre d’Indochine.

La conférence c’est déroulé sur forme de question/réponse, l’assistance posaient des questions et les vétérans y répondaient.
La conférence était précédé d’une exposition d’objet personnel aux vétérans, avec exposition de livre témoin.

La guerre d’Indochine

La guerre d’Indochine s’est déroulée de 1946 à 1954 en Indochine française et a opposé les forces du Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient (CEFEO), soutenues à partir de 1949 (victoire communiste en Chine) et surtout 1950 (guerre de Corée) par les États-Unis, aux forces du Viêt Minh (Front de l’indépendance du Vietnam) nationaliste et communiste, soutenu par la Chine (à partir de 1949) et l’Union soviétique. Elle s’est conclue par la victoire du Viêt Minh, sous la conduite d’Hồ Chí Minh.

Le Calvaire des prisonniers dans les camps d’Indochine

Prisonniers du Vietminh 1945 – 1954
36 979 prisonniers
26 225 mors en captivité soit 71%

Internés par les Japonais 1945
9000 prisonniers
2500 civils et militaires tués ou massacrés

Etat des disparus

Disparus et présumés prisonniers de 1945 au 20 octobre 1954 Libérés de 1945 au 20 octobre 1954
Francais 6449 2587 40 %
Légion Etrangere 6328 2567 40 %
Nord- Africains 6695 3369 50 %
Africains 1748 796 45 %
Autochtones 15759 1435 9 %
Total 36979 10 754 29 %

Les camps étaient souvent implantés dans des zones difficiles d’accès, la plupart du temps insalubres.( Environ 130 camps sont aujourd’hui annoncé ) Dans ses camps on retrouvaient des prisonniers de guerre de toutes races, et nationalités mais aussi des otages civils enlevés au cours du conflit.

Les conditions de vie se caractérisent par la précarité absolue et l’absence de tout, hygiène, savon, rasoir, vêtements de rechange. ( les prisonniers portent les vêtements qu’ils ont le jour de leur capture ).

More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Article Historique – L’invasion de la Finlande par L’union soviétique – La guerre d’Hiver

URSS Army 1944

La guerre d’Hiver

Belligérants Union soviétique – Finlande
Date 30 novembre 1939-13 mars 1940
Forces en présence Les chiffres sont peut fiable on peut néanmoins dire qu’elle était de 1 contre 4 pour L’union soviétique.

Elle à éclaté en Novembre 1939 suite à l’invasion de la Finlande par L’union soviétique. L’origine de se conflit est la crainte par les Russes que les allemands n’utilise la Finlande comme tête de pont pour envahir la « sainte Russie » et surtout toucher directement le symbole qu’est la ville de Leningrad.


Dès 1938 la Russie tente donc d’entreprendre des négociations avec la Finlande pour renforcer leurs défenses mutuelles malgré le pacte de non agression signé avec l’Allemagne en aout 1939.
Depuis la signature, Staline qui n’accorde aucune confiance aux paroles de son allier d’un jour « Hitler », il n’a simplement signé se pacte pour éviter l’éclatement d’un conflit pour lequelle la Russie n’est pas prêt militairement.
Hitler quand à lui trouve également son compte dans la signature de se pacte avec son pire ennemis idéologique en évitant simplement l’ouverture d’une second front à l’est.

More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Assemblé dans la station orbitale WordPress