Capt. Maurice L. Footsie Britt – 3rd Div- Italie 1943 – Part 2

Italie 1943

Britt foule le sol Italien à Salerne le 19 septembre 1943. C’est son 3ème débarquement… son commandant de compagnie est très vite blessé et Britt se retrouve à la tête de la compagnie L.

Ses premiers exploits au feu en tant que Commandant de Compagnie ont lieu lors de l’assaut sur la ville de Acerno, 10 miles à l’est de Salerne. L’avance de sa compagnie est stoppée nette dans un verger de châtaigniers à l’ouest de la ville – un nid de mitrailleurse allemand empêche toute avance.

Furieux, Britt saisit une grenade à fusil et rampe jusqu’à une position exposée. Il tire et tue les deux servants de la mitrailleuse. Pour cette action et l’agressivité avec laquelle il a mené sa compagnie au combat, on lui attribue la Silver Star.
Un peu plus tard, un obus de mortier explose près de lui et il reçoit un éclat dans le bras. Il obtient ainsi sa première Purple Heart.

Le 29 octobre 1943 à Pietravairano, il organise et dirige un tir groupé des mitrailleuses de deux compagnies sur des positions ennemies au Monte San Nicola. Son action permet à une unité voisine de lancer une attaque et de saisir son objectif. On lui attribuera la Bronze Star pour cette action.


Début novembre, le 30th Regiment reçoit l’ordre de saisir et de tenir le Monte Rotondo, près de Mignano.
Les hommes ne sont pas équipés pour l’hiver. Cette montagne est statégique car elle surplombe la route qui mène à Rome.
La Compagnie de Britt fait partie de l’assaut. Ses hommes sont fatigués, trempés, frigorifiés, misérables…Pendant plusieurs jours, le régiment lance des assauts répétés et progresse péniblement.
La température a chuté, il pleut en permanence, les tirs d’artillerie allemands ne cessent jamais…

More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Susan Travers – Infirmière birtanique dans les Forces Française Libre avec la 13ème DBLE


Susan Travers est une Anglaise engagée volontaire dans les Forces Française Libre, elle participa à tous les plus grands faits d’armes de la 13 Demi-brigade de la légion étrangère durant la seconde guerre mondiale.

Elle participa aux côtés du général Koenig aux combats de Bir Hakeim, elle débarqua en Italie, puis en Provence lors de l’opération Dragoon et continua jusqu’en Alsace.

Lorsque la guerre débute Susan Travers est ambulancière à Londres, n’ayant pas la possibilité de rejoindre une unité sur le front, et ayant eu des échos de Force Française Libre elle décide de s’engager le 28 aout 1940 dans les rangs FFL.
Elle est directement convoyé vers Dakar. Elle suit la troupe et devient conductrice du général Koenig.

Elle est présente aux côtés des légionnaires dès les premiers combats de juin 1942 contre l’Afrika Korps et les Italiens de Benito Mussolini. Elle prouve son courage à mainte reprise en sortant indemne son véhicule et son passager le Général Koenig d’un champ de mine. Elle continuera son périple jusqu’en janvier 1945 en France, avec la libération de l’Alsace.

A la fin de la guerre elle repart en Afrique puis en Indochine, en juin 1947 elle met un therme à sa carrière militaire.

Elle disparait le 18 decembre 2003, avec comme témoignage un livre  » Tant que dure le jour « , le récit de son parcours exemplaire.

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Ernie Pyle – Apointment at Hill 1205

Avec la participation amicale de Gennaker.

Ernie Pyle

Hill 1205 – Monte Sammucro – Italie

Ernest « Ernie » Taylor Pyle (né le 3 aout 1900) est mort le 18 avril 1945, tué par une rafale de mitrailleuse japonaise à Okinawa. Ernie n’était pas un combattant mais un journaliste pour le Washington Post, puis pour l’agence de presse Scripps Howard Newspapers. Il écrivait depuis les toutes premières lignes de front, et a ainsi couvert toutes les campagnes de l’armée américaine depuis l’Afrique du Nord, la Sicile, l’Italie et la Normandie. Ses chroniques étaient non seulement adorées par les lecteurs américains de plus de 200 journaux, mais aussi des « front line soldiers », « dogface soldiers », qui aimaient son humour et surtout son inconditionnelle humanité et sa façon réaliste de décrire les événements. Tué par une rafale de mitrailleuse japonaise, les GI’s n’ont pas hésité à braver le feu ennemi pour recouvrer son corps. On peut retrouver certaines de ses chroniques dans des livres compilations, comme « Brave Men », qui donnent un témoignage « charnel » de la vie du GI au front.

Henry T. Waskow – Company Commander
Co. B – 143rd Infantry – 36th Division


More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Hommage à Howard Hensleigh – S-2 – 3/517 Airborne


517_embleme
Lt Howard Hensleigh
S-2
3rd Bn – 517th PIR

More »

Scan to Donate Bitcoin
Like this? Donate Bitcoin to at:
Bitcoin 17NmM8q9TC7f4eKczRzHFXTZd39S8K24dv
Donate

Assemblé dans la station orbitale WordPress