Traque des Nazis : Aloïs Brunner – L’ingénieur de la Solution Finale

Ancien Nazi d’origine autrichienne, l’un des »ingénieurs de la solution finale » en association avec d’Adolf Eichman. Jugé par contumace le 2 mars 2001 par la Cour d’assises de Paris Aloïs Brunner avait déjà été condamné à mort par contumace en France en 1954.

Il avait alors trouvé refugie en Syrie dans l’année 1954, le gouvernement Syrien à eux recourt à son expérience pour mettre en place des techniques de torture dans les prisons syriennes.

Cepdenant en août 1987 Interpol a lancé un mandat d’arrêt international esperent une rapide capture de l’ancien criminel. Il fut estropié à de nombreuses reprise avec la perte d’un œil et de plusieurs doigts en recevant des lettres piégées posté par les services secrets israéliens.

En décembre 1999, plusieurs rumeurs affirment que Brunner est mort et cela depuis trois ans deja. Des journalistes allemands mènent l’enquête et affirme après un séjour en Syrie qu’il était toujours en vie.

Nouvel éclat en juillet 2007, le ministère de la Justice autrichien annonce sur son site qu’une récompense de 50 000 euros est promise à toute personne qui pourrai fournir des informations pouvant conduire à localiser ou à capturer Brunner. On est toujours dans le doute de savoir si il est vivant ou mort.

Laisser un commentaire

Assemblé dans la station orbitale WordPress