WordPress : Vous n’avez pas l’ autorisation de previsualiser les brouillons

Ce message récurent parfois peut vous arriver lors de la rédaction de nouveaux billet sous WordPress. Je donne dans ce billet des pistes pour le fixer. Ca a marché dans mon cas si vous rencontrez la même problématiques ce billet devrai donc vous combler.

Faite une sauvegarde avant toute manipulation sur votre base.

Commencez par rechercher dans votre table : wp_usermeta : une ligne semblable à celle-ci et controlez que vous disposez de 10 dans wp-user.

[code]
5 1 wp_capabilities a:1:{s:13:"administrator";b:1;}
7 1 wp_user_level 10
[/code]

La modification du level vers 10 doit fixer le problème, je complète à ceci le code pour recréer la table qui peut poser default.

[code]
CREATE TABLE IF NOT EXISTS `wp_users` (
`ID` bigint(20) unsigned NOT NULL auto_increment,
`user_login` varchar(60) NOT NULL default  »,
`user_pass` varchar(64) NOT NULL default  »,
`user_nicename` varchar(50) NOT NULL default  »,
`user_email` varchar(100) NOT NULL default  »,
`user_url` varchar(100) NOT NULL default  »,
`user_registered` datetime NOT NULL default ‘0000-00-00 00:00:00’,
`user_activation_key` varchar(60) NOT NULL default  »,
`user_status` int(11) NOT NULL default ‘0’,
`display_name` varchar(250) NOT NULL default  »,
PRIMARY KEY (`ID`),
KEY `user_login_key` (`user_login`),
KEY `user_nicename` (`user_nicename`)
) ENGINE=MyISAM DEFAULT CHARSET=utf8 AUTO_INCREMENT=2
[/code]

Add a comment »One comment to this article

  1. Bonjour,

    J’avais également ce problème avec la phrase « Vous n’avez pas l’autorisation de previsualiser les brouillons ». J’ai fouillé un moment dans les BDD mais finalement cela venait des permissions de mon fichier access.

    Si vous êtes dans le même cas n’hésitez pas à aller dans les « Réglages » de WordPress puis « Permalien » et de cocher « Valeur par défaut » pour faire un essai.

    Si cela marche c’est que vous avez un problème de configuration dans votre fichier access.

    Répondre

Laisser un commentaire

Assemblé dans la station orbitale WordPress