1/517 – Le réveil-matin du Major Boyle

Lt. Charles E. La Chaussée

Commanding Officer

Company C – 517th PIR

Le réveil-matin du Major Boyle

Camp Toccoa 1943

Le 517th PIR est activé le 15 mars 1943 à Camp Toccoa, Georgia.

Parmi les premiers arrivants se trouve le Lieutenant Charles E. La Chaussée.

Après un passage dans la Garde Nationale où il sert comme sergent dans le génie, La Chaussée opte pour les parachutistes où il perd ses galons de sergent en entrant. Après 4 semaines à Fort Benning il rentre à l’OCS et en sort comme lieutenant. Il passe quelques mois avec la 82nd Airborne, puis reçoit l’ordre de rejoindre une nouvelle unité, le 517th PIR, à Camp Toccoa.

Habillé élégamment avec ses jumpboots toutes neuves et un pantalon Pink, la Chaussée se présente au Camp.

Après une courte attente, un homme essoufflé en survêtements de basketball arrive dans sa direction.

Il s’agit du commandant de l’unité qui rentre de son jogging, suivi de très près par son Executive Officer. (Colonel Lou Walsh et le Major George « Ike » Walton.)

La Chaussée les salue et se présente.

Walsh dit:

– « Mais qui diable vous envoie ici ? Je choisis moi-même mes officiers pour ce régiment! »

La Chaussée insiste en disant que ce sont ses ordres.

Walsh dit finalement:

– « D’accord, vous êtes affecté à la Compagnie A! »

Puis Walsh et Walton disparaissent dans leurs bureaux.

Lou Walsh et Ike Walton

Ne sachant où aller, La Chaussée attend quelques minutes sur place, espérant trouver le courage pour demander à quelqu’un où se situe sa nouvelle Compagnie!

Walton émerge soudain de son bureau. Il voit La Chaussée et hurle:

– Mais qu’est-ce que vous foutez encore la? Vous êtes affecté à la Compagnie A!

La Chaussée détale immédiatement et aperçoit les quartiers du 1st Battalion.

La seule personne présente devant les barraques est un grand major de corpulence large habillé d’une combinaison HBT.

La Chaussée le salue et lui dit qu’il vient rejoindre la Compagnie A.

Le Major le fixe pendant une minute entière sans rien dire, puis lui dit:

– « Je suis le commandant du Battaillon, à quelle distance pouvez vous sauter sans élan? »

Sans avoir jamais pensé à ça auparavant, la Chaussée répond:

– « Environ 1m 80… »

Le Major Boyle trace une ligne dans la terre et lui dit:

– « Très bien, je veux vous voir faire ça… »

Suivant les consignes de son supérieur, La Chaussée se baisse, plie les genoux et saute…

– « 2 Mètres! » annonce Boyle.

Puis le Major sort un énorme réveil matin de sa poche, regarde l’heure et dit qu’il est temps d’y aller.

La Chaussée trouve ça drôle et sourit en voyant le réveil… Grosse erreur…

Boyle le fixe d’un regard méchant et dit:

– « Et qu’est-ce qui vous fait marrer comme ça? C’est dur de se procurer une montre par les temps qui courent! »

Par la suite La Chaussée aimait taquiner le Major au sujet de son réveil.

Il venait souvent vers Boyle en lui disant:

– « Auriez-vous une minute de votre temps à m’accorder Major Boyle? »

Peu importe qui se trouvait autour, Boyle sortait toujours son réveil d’une poche de sa jumpsuit et mettait l’alarme
à 1 minute en disant:

– « Très bien, vous avez une minute. »

Lorsque l’alarme sonnait, même si La Chaussée avait encore quelque chose à dire, il savait que ce n’était pas la peine d’insister…

Charles La Chaussée est très vite devenu le CO de la C Company, qu’il a menée au combat.

Le 15 avril 1944. le 517th PIR est officiellement rattaché à la 17th Airborne.

Le 8 août 1944, le régiment quitte Toccoa pour rejoindre Camp Mackall.

Major Bill Boyle

Laisser un commentaire

Assemblé dans la station orbitale WordPress