Hommage à Howard Hensleigh – S-2 – 3/517 Airborne


517_embleme
Lt Howard Hensleigh
S-2
3rd Bn – 517th PIR


Italie 1944

15 août 1944
Le voyage en avion est rude.
A 4h30 la lumière rouge s’allume et on se prépare.
Puis c’est la lumière verte et on saute… Il fait nuit noire…
J’ai touché le sol beaucoup plus vite que prévu et je me suis vite rendu compte que je ne me trouvais pas dans la vallée qui devait nous servir de dropzone.
Après le bruit sourd de l’avion, le silence autour de moi m’amène un profond sentiment de solitude.
J’ai replié mon parachute, assemblé mon M1 et signalé ma position.
En très peu de temps, j’avais déjà rassemblé 12 troopers.
Vu que j’avais aucune idée où nous nous trouvions, j’ai envoyé 10 de mes hommes en reconnaissance dans toutes les directions. Chaque homme devait marcher sur un peu plus de 100 mètres et revenir sur ses pas.
En quelques minutes, ils étaient tous de retour.
L’un d’eux me dit qu’il avait vu une maison.
J’ai laissé les sergents Boyer et Podalac sur place et suis parti voir la maison avec 5 hommes.
Avant de frapper à la porte de la maison, j’ai pris soin de poster mes hommes derrière des arbres dans l’entrée.
Après avoir frappé plusieurs fois, j’entend une voix de femme sur le balcon au dessus:
« Qu’est-ce qui se passe ? »
Avec mes quelques notions de Français, je lui explique que nous sommes des parachutistes américains.
En quelques secondes, il y a de l’agitation dans la maison et on nous convie à l’intérieur.
En regardant les cartes, on s’aperçoit que nous nous trouvons entre Fayence et Callian, a plusieurs dizaines de kilomètres de notre dropzone!
Dessin de Thibo offert à Mr Hensleigh

Frascati, Italie 1944

Howard Hensleigh: »J’ai entendu dire que les parachutistes américains dans le sud de la France avaient une mauvaise réputation et étaient perçus comme des assassins évadés d’Alcatraz.
Laissez moi vous expliquer qui étaient les hommes qui composaient le 517th Combat Team.
Le fait que l’on effrayait les Allemands était une bonne chose durant notre « visite » dans le Sud de la France en août 1944.
Et si les Allemands pensaient qu’on était tous des évadés d’Alcatraz et que ça a pu contribuer à accélerer la libération de cette magnifique région, et bien tant mieux!
Mais il faut tout de même souligner que les hommes qui composaient le Combat Team venaient d’horizons très différents.
Seuls quelques hommes avaient été sortis de prison pour rejoindre les parachutistes.
Nos officiers faisaient de leur mieux pour utiliser au maximum les qualités et les points forts de chaque homme.. et ils ont réussi!
Mr Hensleigh en février 2009

Howard Hensleigh pendant la bataille des Ardennes

Laisser un commentaire

Assemblé dans la station orbitale WordPress