Captain Cool – Captain Carlos Coolidge Alden – 509th PIB

alden10[1]



CAPTAIN COOL

Captain Carlos Coolidge Alden

509th PIB

Doc Carlos Coolidge Alden est l’un des paras les plus décorés de la seconde guerre mondiale. il est surtout la figure emblématique du 509 PIB, dont il fut l’un des membres historiques depuis sa fondation, au 504 PIB, puis 2/503, avec les aventures extraordinaires de l’Angleterre, fin d’été 1942, à l’Algérie, la Tunisie, Sicile, et les exploits du bataillon en Italie.

Alden, médecin chef du bataillon, était chaque fois en première ligne, portant de préférence deux pistolets à sa ceinture. Il était aussi connu pour ses étranges accoutrements, où se distinguait notamment le béret Maroon de la British First Airborne. Alden fut fait prisonier par les allemands lors du saut désastreux sur Avellino en septembre 43. I parvint à s’échapper et suivi le bataillon, toujours aux avant postes lors des durs combats au nord de Naples, puis à Anzio. Ayant été fait prisonnier, la règle veut qu’il ne peut retourner au combat. Il manque donc l’invasion de la Provence et l’opération Dragoon.

A 31 ans, il est capitaine « Chief surgeon du task force qui mène l’assaut aéroporté sur l’Afrique du Nord en novembre 42. Après de nombreuses pérégrinations, un seul des 49 C 47 de l’invasion parvint à se pôser sur l’aérodrome de Tafaraoui, objectif du bataillon, sous les tirs de l’artillerie française.
Doc Alden était à bord. Medic…

Le 16 aout 1943, le 509th PIB est toujours à ronger son frein en Tunisie. Alden voit bien que la campagne de Tunisie va se terminer sans son cher 509.
Avec son pote chirurgien Capt Englemann, il décide sans autorisation aucune d’aller voir ce qui se passe en Sicile. Ils grimpent dans un C 47 en partance pour la proximité du front à l’ouest de Messine. Ils marchent vers le front et dépassent sans s’en rendre compte les MLR US (Main Line of Resistance).
Ni une ni deux, ils tombent sur une patrouille allemande et se planquent dans les ruines des faubourgs de Messine.
Toute la nuit, ils subissent un terrible échange d’artillerie entre alliés et allemands. Au petit matin, la ville est slencieuse. Puis le bruit de blindés se fait entendre. ce sont les chars de patton qui entrent victorieux dans massine. les Allemands se sont repliés en Italie. Les tankistes n’en criurent pas leurs yeux quand ils perçurent les applaudissements un brin sarcastique d’Alden Et Engleman juchés sur un tas de ruine, Alden arborant fièrement le béret « Maroon » que lui avait personnellement donné le Général F. M. Browning, CO de la 1st British Airborne.

Carlos « Doc  » Coolidge Alden sera ensuite de tous les combats, suivant avec ses medics les assauts au plus près des paratroopers, et multipliant d’ingéniosité pour fournir assistance aux blessés dans les plus invraisemblables situations en Afrique du Nord.

L’assaut aéroportée sur Avellino tourna au désastre et le bataillon sauta en plein sur les allemands. Doc passa des semaines seul et parfois avec quelques troopers à se cacher dans les montagnes, à participer à des raids de guerillas. Doc n’avait nulle confiance en la Convention de genève et se considérait d’abord comme un combattant. Fait prisonnier à Avellino, il parvint à s’échapper et à rejoindre l’armée de Clark et se bat avec le 509 PIB à à Avellino, Venafro et Anzio.

Extrait de son journal personnel en date du 28 novembre 1943.

Le bataillon s’accroche en compagnie des 1st et 4th Rangers Battalions de Darby aux montagnes de Venafro, dans la boue, le froid, et sous les bombardements permanents de l’artillerie allemande.

« Nov 28th – 19.00 hours: le bombardement Kraut s’est finalement arrêté. Tout a une fin. On a eu de la chance. pas de coups directs, mais des moments chauds. Capt. Boettner, touché au bras, Fischer, plusieurs blessures à la tête et à la poitrine. Sgt Davies et Pvt Sexton ont été tués. L’Aid Station des Rangers a été touchée ; 2 ou 3 tués. Suis monté sur la colline avec Capt Summers, 2nd ranger Medic. Jerry a recommencé à nous cogner dessus ; pas sympa. J’ai vu un homme se volatiliser. Un aute est sorti de son trou et a commencé à courir dans tous les sens. Il était touché à la bouche, mâchoire, langue, gorge, peut être la carotide. Il pissait le sang et il n’y avait rien à faire. il est mort en deux minutes.
J’ai soigné deux autres hommes avant de redescendre. J’ai croisé deux troopers blessés, MW (Multiple wounds). Il tirait une mule sur lequel était le corps de Pvt Sexton. Sexton était AWOL du Airborne Training Center de Trapani en Sicile pour rejoindre ses potes. Son corps était pieds nus. Quelqu’un lui avait piqué ses bottes… »
En ce 28 novembre, les hommes du 509 apprirent que leur unité s’appelait désormais le 509th Parachute Infantry, et non plus le 2/509. Ainsi disparaissait le rêve de devenir un jour un Régiment à part entière…. »
Carlos « Doc » Alden.

Adulé par ses hommes, il reçut pour ses exploits et ses innombrables services médicaux
la DSC, la Silver Star, Bronze star, Legion du Mérite etc…

Mais les règles de l’US Army était inflexible et un homme ayant été fait prisonnier était retiré des cadres.

Malgré ses protestations, Doc fut renvoyé aux States avant Dragoon.

Le 509 perdait plus qu’un Medic…

Laisser un commentaire

Assemblé dans la station orbitale WordPress