Utiliser une connexion de bureau distant

Avec les débits actuel et la facilité d’utilisation des outils d’administrations distants il devient très facile et pratique d’utiliser ce type de connexion pour dépanner des amis ou sur votre lieux de travail.
Vous pouvez via cette connexion prendre le controle total (après approbation de l’utilisateur) de la machine distante.

Pour cela Windows founrit un outil de controle à distance qui convient parfaitement aux divers taches que vous souhaitez réaliser pour peut que se soit occationnel.

Dans ce billet je décris la procédure pour activer et utiliser le bureau distant (remote desktop connection) sous Windows 7.

Pour cela rendez vous dans les propriétés système,

  • Démarrer
  • Clique droit sur votre Poste de Travail(Ordinateur)
  • Propriété
  • Paramètres d’utilisation à distance

system paramètres d'utilisation à distance

Vous avez à l’affichage cette fenêtre qui doit être configuré comme sur le print écran ci-dessous, validez par « appliquer » puis « ok ».

propriété bureau à distance

Lancez à présent l’utilitaire remote desktop, dans votre menu démarrer dans la zone de recherche insérez, mstsc.exe. Insérez y l’ip de la machine distante ou son NOM d’ordinateur sur le réseau.

connexion bureau à distance

Si vous souhaitez vous passer des outils Microsoft il existe des alternatives qui feront le sujet d’un autre billet ceux ci ayant nombres d’options qu’il convient de détailler. On peut citer TeamViewer, ou encore VNC.

Add a comment »4 comments to this article

  1. Bonjour, j’utilisais teamviewer à l’époque où j’étais sous windows, un très bon logiciel. Etant passé sous Mac récemment, je recherche un équivalent gratuit ou payant performant, mais j’en vois des dizaines, un conseil ?

    Répondre

  2. Merci pour ces infos, est il préférable de se servir des outils Microsoft ou TeamViewer et VNC ?

    Merci d’avance

    Répondre

    • Les outils Microsoft conviennent parfaitement pour une utilisation non profesionnel

      Répondre

Laisser un commentaire

Assemblé dans la station orbitale WordPress