Bonding Ethernet sous Centos 7

Le bonding permet de mutualiser suivant le mode choisie vos cartes réseaux, cela permet d’augmenter sa bande passante ou de faire de la tolérance de panne. Dans ce billet je décris une procédure simple afin de mettre en place un bonding de deux carte Ethernet sur une distribution Centos 7.


Activer le module sur Centos 7

1
modprobe --first-time bonding
1
2
3
lsmod // permet de lister les modules présent dans le système
modprobe --first-time bonding //chargement du module
modinfo bonding //permet d'afficher les informations du modules

6 modes possibles
1 – balance-rr : load balancing
2 – Active-Backup : failover
3 – Balance-Xor : load balancing + failover

L’ensemble des fichier de configuration des interfaces réseaux sous Centos 7 se trouvent:

1
cd /etc/sysconfig/network-scripts

Ici, ens37 et ens38 sont les slaves.

1
nano ifcfg-ens37
1
2
3
4
5
6
7
TYPE=Ethernet
BOOTPROTO=Static
NAME=ens37
DEVICE=ens37
ONBOOT=yes
SLAVE=yes
MASTER=bond0
1
nano ifcfg-ens38
1
2
3
4
5
6
7
TYPE=Ethernet
BOOTPROTO=Static
NAME=ens38
DEVICE=ens38
ONBOOT=yes
SLAVE=yes
MASTER=bond0
1
nano ifcfg-bond0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
TYPE=Bond
BOOTPROTO=Static
DEFROUTE=yes
NAME=bond0
DEVICE=bond0
ONBOOT=yes
BONDING_MASTER=yes
BONDING_OPTS="mode=1 miion=100"
IPADDR=192.168.180.20
NETMASK=255.255.255.0
GATEWAY=192.168.180.2

Redémarrage des interfaces et vous devriez pouvoir ping votre interface BOND0.

3 commentaires

  1. bon ça date un peu mais petite balance-rr c’est le mode 0 equilibrage de charge:

    c’est config en failover là

    Mode 0 (équilibrage de charge) : les paquets transitent sur une carte réseau active, puis sur une autre, de façon séquentielle. Le débit de la bande passante est ainsi augmenté. Si une des cartes vient à tomber en panne, l’équilibrage de charge met cette dernière à l’écart et continue à tourner de façon cyclique.

    Mode 1 (sauvegarde active) : simple redondance avec basculement. Une seule interface est active. Dès qu’une panne est détectée, une autre interface est activée et prend le relais. La bande passante reste inchangée.

    Mode 2 (balance xor) : une interface est affectée à l’envoi vers une même adresse matérielle (adresse MAC). Les transferts sont parallélisés. Le choix de l’interface est régi par la règle : (@MAC Source XOR @MAC Destination) modulo le nombre d’interfaces.

    Mode 3 (broadcast) : aucune particularité sinon que toutes les données sont transmises sur toutes les interfaces actives (sans aucune règle particulière).

    Mode 4 (norme 802.3ad) : permettant l’agrégation des liens en élargissant dynamiquement la bande passante. Les groupes sont créés alors dynamiquement sur la base d’un paramétrage commun.

    Mode 5 (balance TLB ou Traffic Load Balancing) : où le trafic sortant est distribué selon la charge courante, calculée par rapport à la vitesse de chaque interface. Le trafic entrant est reçu par l’interface courante. Si l’interface de réception devient inactive, une autre interface prend l’adresse MAC de cette première.

    Mode 6 (balance ALB ou Adaptive Load Balancing) : il s’agit d’un mode étendu de la balance TLB incluant de l’équilibrage de charge en réception. Cet équilibrage est réalisé au niveau des réponses ARP. Le module intercepte les réponses ARP et change l’adresse MAC par celle d’une des interfaces disponibles

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *